A votre service

Safia Mouheb

CONSULTANTE

Ancien cadre de direction du secteur social et médico social, j’ai fais le choix de m’investir dans des services et situations de travail problématiques voir conflictuels: Déménagement de site, création de site, restructuration, crise identitaire de service.

Cette expérience,  je la mets à la disposition des organisations du secteur médico social et de leurs acteurs dans le cadre d’activité de conseil, de coaching ou de mission de management de transition.

Je ne cherche pas uniquement à développer mes compétences ou à élargir ma palette d’outils ou de référentiels en matière d’accompagnement. Dans un monde traversé par de grands bouleversements sociétaux, je cherche à comprendre les spécificités des contextes dans lesquelles j’interviens, fusion, délocalisation, incertitudes, chômage, licenciements, nouvelles structures familiales, impact des réseaux sociaux etc…

Car grand est le risque de se concentrer sur le développement de la pratique du coaching  et/ou du conseil et de se déconnecter des grands problématiques que nous vivons actuellement.

C’est la raison pour laquelle j’ai intégré un master de recherche en psychologie du travail et des transitions. Ses enseignements me permettent d’aborder la question du travail, du sens, la construction du soi,  les transitions ( licenciements, entrée dans la vie active, fin de carrière, retour de maternité…).

J’emprunte à beaucoup de disciplines quand elles font sens dans le contexte précis où j’interviens, mais quelque soit l’outil ou le support utilisé, il n’a qu’une seule vocation: Favoriser le dialogue, au sens de la maïeutique socratique.

100
Satisfaits

COACH

Le coaching est un super outil qui permet d’obtenir rapidement des résultats. Si les fonctions de psychologues, psychothérapeutes sont bien encadrés par les textes et la législation, cela n’est pas encore le cas de l’activité de coaching même si les choses bougent depuis 2 ou 3 ans. (reconnaissance officielle du titre de COACH PROFESSIONNEL par la CNCP) , aujourd’hui n’importe qui peut se prétendre coach, les écoles et formations de coaching version fast food foisonnent. Formation en 10 jours, en 2 mois etc.. C’est oublier l’essence même du coaching qui consiste en l’art et la manière d’écouter l’autre et de favoriser cette maïeutique socratique. Et cela ne s’acquiert pas en quelques jours par une formation à distance!!!

Lorque vient le moment de choisir un coach, il est essentiel de vérifier si celui ci est dans une démarche dynamique concernant sa pratique, formation, séminaires.

Pour ma part je suis membre de l’EMCC France, j’y trouve un espace d’échanges et de régulation.

Au delà de la formation initiale de votre coach et de cet aspect de la mise à jour de ses connaissances, intéressez vous aussi à la manière dont celui ci prend soin de son seul véritable outil de travail : lui même​.

En matière de ​supervision j’ai fais le choix d’une double supervision, par un psychologue et par une sophrologue praticienne PNL.

Bien que cela ne soit pas une obligation, se poser des principes éthiques et déontologiques permet de minimiser les risques de dérapages, dérives, dysfonctionnement ou autre.

J’ai adopté le code de déontologie proposé par l’EMCC France.

 

 

Consultante

&

Coach

 

Savez-vous où vont les mots que l’on ne dit pas?

Où va ce que vous voulez faire mais ne faîtes pas?

Où va ce que vous vous empêchez de ressentir?

On aimerait bien que tout ça tombe dans l’oubli, mais ce que l’on ne dit pas s’accumule dans notre corps et remplit notre âme de cris muets.

Ce que l’on ne dit pas se transforme en insomnie, en douleur.

Ce que l’on ne dit pas se transforme en nostalgie, en perte de temps.

Ce que l’on ne dit pas se transforme en devoir, en dette.

Les mots que l’on ne dit pas se transforment en frustration, en tristesse, en un manque de satisfaction.

Ce que l’on ne dit pas ne meurt pas, mais nous tue..

AUTEUR INCONNU.

Il vaut mieux remuer une question, sans la décider, que la décider sans la remuer.

Joubert